WWW.TERALFT.ORG
Accéder à votre compte Tera S'inscrire dans la liste des Anciens

  Edito
  Evénementiel
  People
  Reportages
  Les Anciens
  Inscription
  Mon profil
  Annonces
  Carnets
 Forum des Anciens
 Forum Soirée Tera
  Photos de classes
  Autres photos
  Liens des Anciens
  Autres liens
  Bureau des stages
  Orientation
  Logement
  Bourse
  Adresses
  Témoignages

E D I T O
Avril 2002



Nous préférerons d'emblée éviter des sujets d'actu (jugés trop étendus dans le contexte actuel) tels les élections ou Loft Story 2 et choisirons un thème beaucoup plus soft comme le grand problème qui secoue le monde rural actuellement : la floraison prématurée des muguets du 1er mai ou encore d'autres sujets affriolants !

En effet, cette nouvelle a été annoncée il y a quelques jours de manière tout à fait grave au grand-messe de 20 heures et c'est dire l'importance de ces chers petits muguets censés porter bonheur et dont le parfum nous enivre tellement que l'on en perd toute notion de réalité ... Hum, faudrait pas non plus exagérer ... cela dit, si l'on a retenu ce fait, divers certes, mais gravissime aux yeux de nos journalistes et surtout de nos cultivateurs de muguets qui estiment une perte à plusieurs millions d'Euros, c'est parce que l'on s'attendait à tout, sauf à ça ... Ca ne vous rappelle rien cela d'ailleurs ? (plus récemment encore pour ceux qui ont tout compris... mais passons).

Je vous le dis en vérité, il y a comme une espèce de mal-être généralisé qui secoue les esprits et l'on se pose la question de savoir d'où cela vient-il et pourquoi ? Pourquoi nos petits muguets ont-ils fleuri si tôt au risque de laisser plus d'un démuni de son petit porte-bonheur favori et se voir offrir à la place une banale marguerite (bôf) ou un simple oillet (bôf, bôf) qui ne tromperaient personne sur leur authenticité ? Non, tout cela nuirait à la tradition et puis le 1er mai, il y aura la marche habituelle et toutim mais n'oublions tout de même pas ce symbole si cher au peuple avide de son charme rocambolesque et un tantinet si bohème ! Non, vraiment, sans le muguet, ça ne passera pas (tiens cela me rappelle un leitmotiv très actu-tendance en ce moment ! Pas vous ?), gageons qu'il y aura quand même assez de muguets pour ravir les inconditionnels et que ce joli mois de mai nous réserve son plus beau sourire ! A défaut, il y aura toujours les roses : "Quand on voit sur la branche au mois de mai la rose ...".



Ninou

Consulter toutes les archives de notre Journal ...



 ® 2000 TERA
Accéder à votre compte Tera S'inscrire dans la liste des Anciens